Yangoon ရန်ကုန် night & day

Yangoon ရန်ကုန် night & day-François Montagnon auteur-Photographe- writer-photographer-Birmanie-Burma-myanmar

  

 

 

                  Il avait écrit sur un carnet Moleskine noir longtemps après ces marches nocturnes de la volcanique Yangoon ရန်ကုန် poétique à souhait, c’était une ville ultra ; bruyante ; sale, décatie, c’est pourquoi il fallait en saisir les infrasons.
C’est dans un chaos absolu que Bouddha fit son éveil à Bodhgaya en Inde et y laissa quelques mèches de cheveux conservées au Shwedagon du Myanmar, ville épicentre aux accents indiens griffée d’une matrice fébrile, chaotique ciselée au burin, j’en laisse mes traces, sortes de plaques de verre patinées de couches millénaires d’histoire et d'une violence assourdie, murs estropiés groggys par les moussons, les torpeurs tropicales de pluies violentes.

                      "Elle était d’or et d’argent, magnétique de nuits comme de jours, du marcheur ébahit, ébaubit, s’esquive entre les ruelles mystérieuses, l’on entendait juste le chant des insectes, une guitare et des jeunes assis, puis la remontée désertée connue sous la lumière plombée des après-midi.
Il n’y eut plu lyrique de ces lumières incandescentes soufflantes des appartements éventés en cause des chaleurs étouffantes, tout avait l’air irréel, le marcheur ne pouvait comprendre, ne voulait savoir le comment de tous ces mouvements d’hommes et de femmes, silhouettes étranges et belles, dès la nuit tombée le mysterioso s’épaississait, l’astre du jour avait attiré des grappes d’oiseaux piaillant sur les arbres des bords du quartier indien, alors des terrasses à même le trottoir servaient le café du rendez-vous. Il ne se mêlait jamais à ça préférant de loin le regard de ce métronome ingénieux, qui avait organisé ce monde à sa façon, fut-il être injuste pour certains, l’astre s’éteignait brutalement, il était fort beau, et nul besoin de loupe pour qu’éclate les miracles, heureux de saisir ces instants de vérité, il voguait sur les artères tantôt larges, tantôt étroites, parfois louches ou dangereuses, néanmoins il continuait sous le sol rougit par les terres ferriques de ces contrées-là, toujours la poussière, toujours le déconfort, mais en échange de moments uniques, il revenait encore de cette tache d’encre de chine d’ombres et de nuit, à peine éclairé par les pauvres lampadaires. Cette richesse des promesses tenues compensait les difficultés matérielles pour atteindre tel ou tel objectif, de choses semblant très aisées de loin, d’un seul coup inaccessible par un destin têtu qui pouvait s’évertuer à compliquer le chemin, il s’acharnait à dépasser ces impressions qu’il connaissait, maîtrisait, se faisait violence pour acquérir sur les sels argentés du film poussé sans doute à 800 ASA, on le laissait passer sans doute, le sésame d’entrer dans la légende, la carte serait mainte fois détruite, l’instinct premier du Photographe-voyageur le poussait à résister à ce vent contraire, parfois on forçait pour traquer la forme, d’autre fois on se désistait".

François Montagnon novembre 2021-

 

 

CORRIDOR-B54-1

 Nyaung-oo

 

 La Fille de glace, 2010, Yangoon.

Fille de Glace, Birmanie-Burma-Myanmar-François Montagnon auteur-Photographe-© 2020 FOM'SEL & Thanon Oδυσσεύς-

Posté par Thanon à 13:48 - Commentaires [1] - Permalien [#]



04 novembre 2021

Flâner dans les rues de Rangoun par François Montagnon auteur-Photographe-© 2017 FOM'SEL & Thanon Oδυσσεύς.

CAFE YANGOON REDUX

CONFESSION D'UN MALANDRIN -ANGELO BRANDUARDI

 https://www.youtube.com/watch?v=YOWFQ_Y-GR4

 

 

façade yangoon REDUX

 

 

 

 

café near shwezgon REDUX

 

 

 

Rangoun de nuit REDUX

 

 

 

françoismandalay redux

Posté par Thanon à 19:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]

နေပြည်တော်, COUP D"ETAT MYANMAR BIRMANIE JANVIER 2021-DANSEUSE DE Naypyidaw

https://www.youtube.com/watch?v=zkJD6ryrxYY

 

 

DANSEUSE DE NAYPIDAW-COUP D'ETAT 1 FÉVRIER 2021

 

La jeunesse et la beauté Khing Hnin Wai danseuse devant la violence en action

 

 

TROIS DOIGTS BIRMANIE

Les organismes internationaux, les médias et même le prix Nobel, j’ai honte pour eux d’avoir humilié quelques mois avant Aung San Suu Kyi sur le sujet des rohingyas, parce que ce sont des tribus musulmanes deviennent martyres en Europe : importées  par les colons britanniques en leur temps, elles n’ont jamais historiquement appartenu à la Birmanie, elles ont été imposées tels les Sikhs au Sri-Lanka.

Les voilà ces sachants qui ressortent leurs banderoles lourdingues, toujours du bon côté de la barrière, défenseur de la démocratie et des gentils, encore faut-il connaître l'histoire avant de parler, et surtout de ne pas se mêler à longueur de temps des autres pays.

 

 

 

 

Posté par Thanon à 19:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]

LE DOIGT DU THERAVADA, FRANÇOIS MONTAGNON Auteur-Photographe, POESIE, TEXTES DE VOYAGES

 

RECITS DE VOYAGES FRANÇOIS MONTAGNON Le doigt du Theravada 3 nov 2019François Montagnon auteur-Photographe-© 2019 FOM'SEL & Thanon Oδυσσεύς

Disponible ici, livre de Textes et poésies, au cours de voyages, en 2016 pour 0,99 euros

aux Editions Librinova, "Le doigt du Theravada".

https://www.librinova.com/auteur/francois-montagnon

Marcher en compagnie du hasard, félicité de l’instinct, l’étourderie maîtresse ici. Vigilant des feux-follets et des fontaines, échoue en nage au rade-Hôtel qui vient, sans étoile, sac photo posé, il déplie les objets sur la minuscule tablette près du lit bancal, écoute le chant des oiseaux et extrait par réflexe le magnéto, saisit visuellement la risée sur les rideaux lépreux, le Fan-Air déglingué ondule au plafond. Celle que l’on n’ose éveiller, la réceptionniste, animal gentil, est allongée sur la banquette en bois de teck, dort bouche ouverte, enfant emportée par les rêves et dans la pose exacte d’un modèle de Balthus.
L’auteur malaxe de cette pâte-là, sourire de l’humanité, justement timide,  discret, poli, des débuts sacrés, vérité bouddhique saisie dans la sincérité, et la profusion de rituels colorés et senteurs de joie. Théâtre d’espérance, lumineux chemin, où les taudis faits de bambous, de bois, sont des palais de Jade, de Rubis Sang de Pigeon. Les Rivières rouges, voluptueuses, nonchalantes, drainées d’argile, sont des êtres lents, les poussières qui s’envolent en bourrasques tourbillonnantes, vers l’insaisissable torpeur tropicale, qui anoblit à jamais, le mystère du tableau.

VERSION NUMERIQUE

AMAZONE FR : https://www.amazon.fr/doigt-du-Therav-x101-ebook/dp/B01EIACRTY

ITUNES : https://itunes.apple.com/us/book/le-doigt-du-theravada/id1105477529?mt=11

FNAC : http://recherche.fnac.com/ia4268793/FRANCOIS-MONTAGNON

GALLIMARD MONTREAL (DOLLARS) : https://www.gallimardmontreal.com/catalogue/livre/le-doigt-du-theravada-montagnon-francois-9791026205159

 ARCHAMBAULT QUÉBEC : http://www.archambault.ca/qmi/jump/product/JLI16834403-fr

 

Posté par Thanon à 19:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]